SAQM FRRubrik SAQM
 
SERVICES ISFM TARIFS AMBULATOIRES TARIFS HOSPITALIERS POLITIQUE & THÈMES DE LA FMH ASQM
Vers la page d’acceuil Imprimer cette page Vers le formulaire de contact Plan du site Informations juridiques
 
 
 

La qualité en médecine – une vaste promotion

L’ASQM favorise la promotion de tous les aspects liés à la qualité médicale dans l’intérêt des patients, des proches et des médecins, et assume un rôle de précurseur en la matière. Elle propose de développer la qualité médicale par des projets qui lui sont propres, par des concours de même que par le soutien et l’accompagnement de projets externes.

 

Projets en cours

 

 Le prix de l'Académie suisse pour la qualité en médecine (ASQM) récompense les projets qualité qui ont fait leurs preuves dans le système de santé, il met en relation les précurseurs des différentes disciplines et professions médicales et met avant la diversité des connaissances en matière de qualité.

 

L'Innovation Qualité récompense les projets qualité dans trois catégories:

 

  • Choix thématique
  • Sécurité des patients
  • Organisations médicales

 

Vous trouverez de plus amples informations sur le site www.innovationqualite.ch

 

 

Les guides de pratique clinique (ou guidelines) doivent permettre de prendre des décisions fondées sur les preuves afin de fournir aux patients le meilleur traitement possible. Les guides de pratique sont nombreux et de nouveaux guides voient continuellement le jour, ce qui rend difficile toute vue d’ensemble et peut susciter des doutes quant à leur utilisation.

 

La plateforme en ligne de l’ASQM vise donc à répertorier les guides de manière structurée et uniforme afin d’offrir une bonne vue d’ensemble et de mettre à disposition des informations relatives aux guidelines existants.


Depuis 2017, les sociétés de discipline médicale, les hôpitaux/cliniques et les autres organisations de la santé ont la possibilité de répertorier les guides reconnus sur la plateforme en ligne «Guides de pratique Suisse». La plateforme sera actualisée régulièrement et sert de base aux prochains travaux de l’ASQM sur les guides de pratique.

 

 

 

Influence des directives et des recommandations sur les traitements médicaux

Dans le cadre d’un projet financé par le Fonds national suisse, l’institut d’épidémiologie, biostatistique et prévention de l’Université de Zurich étudie l’impact de directives et recommandation sur les traitements médicaux. En vue d’exploiter les synergies, la FMH/ASQM est en contact avec les responsables du projet, le Prof. Matthias Schwenkgelenks et le Prof. Holger Dressel.

 

 

Recommandations concernant la gestion des conflits d'intérêts lors de l'élaboration de guidelines

Selon la feuille de route «Médecine durable» de l'ASSM, le choix des interventions médicales doit se faire avec mesure. Au lieu de «tout faire et si possible au plus vite», il serait plus indiqué de «faire ce qui est juste et suffisant, mais pas trop». Les nouvelles recommandations de l'ASSM proposent une ligne de conduite pour de tels «wise choices». 

 

Selon l'ASSM, les trois conditions suivantes doivent être remplies pour que ces «wise choices» soient possibles: 1. des guidelines indépendantes définissent une «baseline» pour la qualité au sens large; 2. le médecin et le patient prennent les décisions ensemble dans le sens du «shared decision making»; 3. les conflits d'intérêts doivent être systématiquement révélés et la gestion de ces conflits doit être clarifiée.

 

Les recommandations sur la gestion des conflits d'intérêts résument les principales réglementations en vigueur en Suisse et dans quelques autres pays. Elles formulent trois principes fondamentaux (publication, prévention, management) et esquissent sept «garde-fous» à observer dans la gestion des conflits d'intérêts. Les recommandations peuvent être consultées en ligne sous assm.ch > Publications > Recommandations.

 

 

Les données de registres médicaux sont nécessaires pour évaluer l’adéquation et l’efficacité d’un traitement. A cet effet, un questionnaire interdisciplinaire a été élaboré afin de collecter les données concernant le diagnostic, l’indication et les résultats. Sauvegardées dans un registre central (Patient Centered Outcome Registry, PCOR), ces données pourront, après évaluation, servir de base pour le développement d’un système d’interrogation permettant d’adapter les traitements aux besoins.

Documents

Liens

 

 

Les partenaires de l’alliance H+, la FMH et l’ASDSI ont mis au point un concept détaillé portant sur l’«helvétisation de la procédure standardisée de révision par des pairs IQM» avec le groupe de travail «Peer Review». Ce concept vise à introduire une procédure uniformisée à l’échelle nationale, qui pourra être utilisée dans les situations statistiquement significatives, et prévoit que les hôpitaux analysent avec des pairs externes (confrères) les dossiers des patients afin d’identifier le potentiel d’amélioration des procédures thérapeutiques.

 

Pour établir ce concept, il s’est agi non seulement d’adapter la démarche IQM aux particularités linguistiques et culturelles suisses, mais également d’y inclure le principe d’interprofessionnalité. Les connaissances et expériences acquises dans le cadre des projets-pilotes permettent un lien étroit avec la pratique et seront intégrées dès 2016 dans la mise en œuvre définitive. A cet égard, H+ doit jouer le rôle d’organe de coordination et d’information afin de garantir la communication et l’ancrage des valeurs et principes définis.

Documents

Liens

 

 

Les itinéraires cliniques font l’objet d’une demande croissante. En effet, les progrès de la médecine et la spécialisation professionnelle augmentent le nombre d’intervenants spécialisés impliqués dans les diverses étapes d’un traitement. Les patients sont ainsi soit ponctuellement, soit parallèlement, en rapport avec différents médecins au cours de leur prise en charge.

 

Aux côtés de 21 sociétés de discipline médicale et autres groupes professionnels, l’ASQM s’est donné pour mission de développer une itinéraires cliniques et multidisciplinaire dans le cadre d’un projet-pilote consacré au cancer du colorectal.

 

Ce projet-pilote vise à acquérir des expériences précieuses concernant les bénéfices et les inconvénients d’une part de l’élaboration d'itinéraires cliniques avec de nombreuses interfaces et d’autre part de la collaboration interdisciplinaire qui en découle. Avec ce projet-pilote consacré à la collaboration intersectorielle et multidisciplinaire, c’est un défi passionnant mais également exigeant qui attend l’ASQM et ses partenaires!
 

 

Que ce soit au cabinet médical, au sein de réseaux de médecins ou à l’hôpital, la promotion de la qualité s’est établie dans le paysage médical suisse. Pour présenter toute la diversité de l’assurance et du développement de la qualité en médecine, la FMH a créé une plateforme en ligne visant la transmission des connaissances et la mise en réseau des démarches en faveur de la qualité.

 

 

Les activités et les instruments en faveur de la qualité comme les cercles de qualité, les enquêtes auprès des patients, les systèmes de gestion de la qualité, les discussions de cas interdisciplinaires, etc. font partie intégrante du quotidien des médecins. Si les différentes enquêtes menées par l’Académie suisse pour la qualité en médecine (ASQM) de la FMH montrent bien la grande diversité des activités visant à améliorer la qualité des soins, aucune information n’existe à l’heure actuelle concernant le rapport coût-utilité de la plupart de ces activités. C’est pourquoi, en collaboration avec une équipe de projet interdisciplinaire et avec le soutien du Centre de compétence Gestion de la Qualité de la Haute école spécialisée bernoise, l’ASQM s’est attelée à développer un outil d’évaluation structuré proche de la pratique, réalisé par des médecins pour des médecins.

 

Suite à plusieurs tests pratiques, l’outil d’évaluation est désormais à la disposition des sociétés de discipline médicale, des cabinets de groupe, des cercles de qualité et des autres groupes intéressés. N’hésitez pas à prendre contact avec nous à l’adresse asqm@fmh.ch ou au numéro 031 359 11 11.

 

 

Dans l’exercice de leur profession, les médecins sont confrontés à de grandes exigences qui peuvent même aller jusqu’à affecter leur santé et provoquer des troubles physiques et/ou psychiques. Dans le cadre de l’ASQM, la FMH soutient les médecins en situation de crise par le biais du réseau de soutien pour les médecins. ReMed connaît les contraintes professionnelles du corps médical; grâce à son offre ciblée, il est en mesure de proposer des voies de sortie aux médecins qui viennent lui demander de l’aide.

 

 

 

Fondée à l’été 2013, l’association QualiCCare a pour objectif de développer et de mettre à disposition des bases devant permettre d’améliorer le traitement et la prise en charge des patients atteints de maladies chroniques en Suisse. Lors de la phase-pilote, des mesures concrètes visant à optimiser et à coordonner la prise en charge de deux maladies chroniques (la BPCO et le diabète de type 2) ont été élaborées. Le projet QualiCCare a été lancé en 2011 sous le patronage de l’ancien chef du DFI Didier Burkhalter et bénéficie d’un large soutien. Sur la base des directives internationales, les chercheurs ont identifié des éléments de traitement essentiels pour lesquels la Suisse présente un potentiel d’amélioration par rapport aux «Best Practices». Dans une deuxième phase, les projets de mesures seront concrétisés et évalués. La FMH est membre de l’association depuis 2014.

 

 

Dans le secteur ambulatoire, le tri des demandes téléphoniques adressées aux cabinets médicaux est un point critique pour la sécurité des patients, comme le confirment les résultats d’une étude réalisée par la Fondation pour la sécurité des patients. Lorsqu’une personne prend contact par téléphone avec un cabinet, il n’est pas rare que l’urgence de sa demande soit mal évaluée, erreur qui peut avoir de graves conséquences pour le patient.

En Suisse, il n’y a pratiquement aucune donnée sur la sécurité du tri par téléphone dans le domaine des soins de base, alors que ce moyen de communication constitue pour la plupart des patients la voie privilégiée pour entrer en contact avec les médecins de premier recours. Forte de ce constat, la Fondation pour la sécurité des patients a mis sur pied le projet «Sécurité du tri téléphonique dans les soins de base» afin d’identifier précisément les risques pour la sécurité des patients et de concevoir des mesures d’amélioration axées sur la pratique.
Dans le cadre du projet, la Fondation a développé un guide pratique à destination des cabinets de médecins de famille. Ce guide entend aider les équipes à examiner les conditions générales et les structures en place pour le tri téléphonique ainsi que leurs conséquences sur la sécurité des patients.
Le projet est financé en majeure partie par la FMH.
 

Projets achevés

 

La fondation Sécurité des patients Suisse demande à tous les acteurs du domaine sanitaire de tenir compte des points formulés dans la présente déclaration pour continuer d’améliorer en Suisse la sécurité des patients en chirurgie. Cette déclaration se base sur les conclusions et les recommandations issues du programme pilote progress ! La sécurité en chirurgie, qui s’est achevé avec succès en 2015 et, en particulier, sur les résultats du projet d’approfondissement mené durant deux ans avec dix hôpitaux pilotes. Elle se fonde également sur les expériences et les connaissances générales en matière de gestion de la sécurité.

  

L'ASQM / FMH soutiennent la déclaration de Sécurité des patients Suisse.

 

 

Le projet «Plateforme suisse des registres médicaux» a visé à promouvoir la transparence dans le domaine des registres médicaux en Suisse, en montrant quelles institutions répertorient quelles données médicales et quelles données relatives à la qualité dans les registres, et qui y a accès. Dans le cadre de ce projet, la FMH a mis sur pied la «Plateforme suisse des registres médicaux», une banque de données dont la vocation est de mettre les informations récoltées sur les registres à la disposition des personnes intéressées, d’améliorer la collaboration entre les responsables de registres et d’aider les personnes souhaitant créer un registre. Outre une brève description des registres, on y trouve des renseignements sur la région géographique, le type de données, la méthode, la population, les possibilités de participation, l’accès aux données, le financement ou encore l’établissement de rapports. 

 

Régulièrement mise à jour, la plateforme servira de base aux prochains travaux de l’ASQM dans le domaine des registres. 
 

 

Dans leur travail quotidien, les médecins s’engagent pour garantir la qualité de leurs soins en effectuant régulièrement des contrôles de médicaments et de laboratoire, en sondant la satisfaction de leurs patients, en suivant des sessions de formation continue ou en discutant entre eux de cas difficiles.

 

Or ces initiatives manquent de visibilité. C’est la raison pour laquelle la FMH a organisé, en collaboration avec les sociétés de discipline médicale intéressées, le projet «Monitorage de la qualité en médecine ambulatoire dans l’ensemble de la Suisse», dont le but est de représenter avec transparence les activités en faveur de la qualité dans le domaine de la médecine ambulatoire. Grâce à cette base de données, le corps médical peut désormais renseigner sur la diversité et la fréquence des différentes activités en faveur de la qualité menées par les prestataires médicaux ambulatoires.


L’ASQM prévoit de répéter ce recensement de manière périodique et de collaborer étroitement avec les sociétés de discipline médicale impliquées dans le cadre de futurs projets.

 

 

 

Dirigée par la Fondation pour la sécurité des patients et financée en majeure partie par la FMH, cette étude avait pour objectif d’identifier les «points critiques» en matière de sécurité dans les soins de base, de connaître le «climat de sécurité» qui règne dans les cabinets et de sensibiliser à la question de la sécurité des patients. A l’aide d’un questionnaire standardisé, des médecins et des assistantes médicales ont été interrogés sur les problèmes de sécurité et les événements critiques au sein de leur cabinet.

 

Les résultats montrent que les principaux risques pour la sécurité se situent au niveau du processus de médication, du tri (téléphonique) des demandes, de la pose du diagnostic et de la surveillance des patients au cabinet. Des risques importants sont aussi liés aux examens et aux mesures thérapeutiques réalisés auprès des prestataires de soins de base. Les domaines d’action déduits de manière empirique de cette étude montrent quels sont les risques en matière de sécurité dont les médecins de premier recours ont conscience et quels facteurs systémiques de la culture d’entreprise peuvent être abordés avec les fournisseurs de prestations au sens d’un processus d’apprentissage continuel.

L'étude a reçu le prix d’encouragement 2011 du Forum Managed Care.

 

 

 

Les incidents et les erreurs médicales représentent une grande charge émotionnelle et exercent une influence considérable sur le bien-être professionnel et sanitaire des médecins. Dirigée par la Fondation pour la sécurité des patients et financée en majeure partie par la FMH, cette étude avait pour objectif d’aider les professionnels de la santé à gérer les incidents et d’améliorer la culture de la communication et de la sécurité au sein des établissements. La Fondation pour la sécurité des patients a publié les résultats sous la forme de brochures d’information comprenant des recommandations destinées aux différents groupes-cibles.

 


 
 
Imprimer cette page Fermer la fenêtre
© 2017, SAQM, FMH, Elfenstrasse 18, Postfach 300, 3000 Bern 15, Phone +41 31 359 11 11, Fax +41 31 359 11 12, E-Mail: saqm